Return to site

Jardins, arbres et nature en ville: comment accélérer la transition écologique?

Une conférence proposée par Europe Écologie Les Verts

Ce mercredi 12 décembre, le groupe Europe Écologie Les Verts de Quimper propose une conférence sur le thème de la nature en ville. En voici le descriptif.

Au cours des dernières décennies, trop de territoires ont été consommés plus qu'aménagés. L'étalement urbain, les espaces publicitaires, les constructions toujours plus denses et plus minérales, les quartiers péri-urbains sans cohérence, modèlent des villes polluées et peu attrayantes pour les échanges conviviaux.

 

Replacer le paysage, les jardins, les arbres et la nature au cœur des politiques de la ville permet d'assurer des services écologiques majeurs (réduction des pollutions, des îlots de chaleur, des eaux de ruissellement, …). La nature sous toutes ses formes est indispensable pour faire face aux défis environnementaux que sont le réchauffement climatique et l’érosion de la biodiversité mais aussi pour contribuer à un cadre de vie plus agréable et répondre aux enjeux de santé humaine.
Inclure la nature dans l'ensemble des politiques publiques et en faire un élément structurant de l'aménagement participent activement à la transition écologique. C'est aussi un projet social, qui contribue à la solidarité entre les habitantes et les habitants en répondant à leurs besoins, mais qui contribue aussi à la solidarité des villes avec les campagnes qui ne cessent d'être artificialisées du fait de l'étalement urbain.

Diplômé en anthropologie, Damien Deville prépare en ce moment une thèse en "géo-anthropologie de la nature" sur les jardins urbains pratiqués dans des villes en situation de précarité. Ses recherches permettent de questionner les projets écologiques à des fins d'émancipation des populations les plus vulnérables. Il est en parallèle coprésident de l'association AYYA qui sensibilise le grand public autour des méthodes et fonction de "l'écologie relationnelle". Prenant référence au livre de Jacques Donzelot « la Ville à trois vitesses » qui analyse la façon dont les centres-villes des métropoles s’embourgeoisent, Damien Deville considère les expériences des jardins en ville comme d'émancipation et de liens renouvelés entre nature et culture.

Charles Viala est paysagiste concepteur diplômé de l’école nationale supérieure de paysage de Versailles. Son expérience auprès de plusieurs collectivités ( communes, département du Finistère ) et aujourd'hui au sein du CAUE ( Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement ) l'ont amené à mener des projets de conception, de gestion, de mise en valeur du patrimoine, avec différents acteurs ( institutionnels ou particuliers ), à différentes échelles ( du jardin aux plus grands espaces )
Il nous présentera toutes les facettes de l'arbre dans la ville, sans manquer de nous transmettre sa passion pour la nature et son approche sensible du paysage et des interrelations entre la nature et les humains.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly