Return to site

Visite des installations de production d'énergie renouvelable de la ville de Lorient

L’association Bretagne Transition en partenariat avec CCA proposaient mercredi 28 novembre dernier une visite des installations de production d’énergie renouvelable mises en place par la ville de Lorient. Cette sortie, à l'initiative et l'organisation portées par Bretagne Transition, s'inscrit dans la démarche de l'association de faire connaitre et de mobiliser les acteurs du territoire autour d'alternatives portant le projet d'une véritable transition de société. Elle témoigne en outre de la volonté de CCA de répondre à l’urgence climatique et d’accompagner les acteurs du territoire dans cette transition. Proposée notamment aux élu.es des collectivités voisines, aux élu.es et agents de CCA, ainsi qu’aux entreprises, cette demi-journée s’est ouverte par un accueil chaleureux de Laurent Tonnerre, adjoint au maire de Lorient, puis s’est poursuivie avec une présentation par Pierre Crepeaux, responsable du service environnement, de la naissance de cette initiative en 2014, ainsi que du fonctionnement du dispositif mis en place.

Un projet original original et ambitieux

Le souhait de mener une politique audacieuse en matière de production et de consommation énergétiques témoigne d’une prise de risque assumée par la municipalité quant aux incertitudes liées à l’installation de panneaux photovoltaïques. Cette stratégie s’avère aujourd’hui payante en termes de rentabilité, d’efficacité énergétique, de durabilité, et notamment d’implication citoyenne dans cette dynamique. En effet, la ville de Lorient a très tôt fait le choix d’associer les citoyens à ce projet, à ce moment peu connu du reste de la population. Cette volonté s’est traduite par un système d’investissement citoyen original, en dehors des schémas classiques. Ce sont les citoyens, par l’intermédiaire de l’association OnCimé, qui sont propriétaires des panneaux. Chaque habitant peut ainsi faire le choix d’investir dans l’achat d’une action, encourageant par ailleurs une relocalisation de l’épargne au service d’un bien commun. Un contrat de location sur 15 ans entre la ville et l’association a permis à la collectivité de faire de considérables économies dans la durée, puisque l’électricité ainsi produite reste moins chère que celle achetée à EDF et est en totalité auto-consommée. L’objectif aujourd’hui est d’atteindre 30% d’énergies renouvelables dans les consommations de la ville. Les équipements sont simples, avec un investissement initial minimum. Les citoyens prennent une part active dans les décisions relatives à la politique énergétique de la ville, en siégeant à l’Assemblée Générale de l’association et en prenant part aux décisions sur le principe d’une personne une voix.

Un cheminement inclusif et collaboratif

D’autre part, Pierre Crepeaux a bien insisté sur la démarche pédagogique inhérente au projet. Au-delà des programmes de sensibilisation mis en place dans les écoles où ont été posés des panneaux photovoltaïques, les habitants ont pris part activement à des chantiers collectifs pour installer les panneaux sur les toits. Cette gestion participative et inclusive de la production d’électricité a ainsi permis aux citoyens de se réapproprier la politique énergétique de leur ville, en cohérence avec les enjeux sociétaux auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés.

A travers la précision des réponses apportées aux questions posées dans la salle, l’équipe municipale de la ville de Lorient a manifesté une réelle intention de partager son expérience, ses connaissances et savoir-faire acquis au fil du projet pour que d’autres s’en inspirent et s’en emparent en initiant cette réflexion à l’échelle de leur commune.

Et sur le terrain...

 

Cette journée s’est terminée sur la visite de deux installations en fonctionnement : le toit de la mairie et l’installation électrique récente sur le parking du funérarium aux abords de la ville qui fournit en électricité le funérarium et la cantine municipale voisine. Les visiteurs ont ainsi pu constater la simplicité des dispositifs électriques en place, et leur réplicabilité dans d’autres contextes.

La réussite de cette journée peut sans doute se mesurer à l’animation des échanges et des réflexions entre les différents participants à cette échappée lorientaise sur le trajet du retour. L’élan et le dynamisme qu’aura permis de susciter cette visite pourraient encourager les acteurs du territoire concarnois à réfléchir à la manière de reproduire et d’adapter ce système dans les mois à venir à l’échelle de CCA. D'ici-là, et au vu de l'intérêt manifesté par les participants, d'autres événements en liant avec les questions énergétiques vont être proposés par Bretagne Transition.

Une conférence sur les énergies citoyennes sera proposée fin janvier 2019 à l'Ecopole de CCA, si vous voulez être tenu au courant n'hésitez pas à nous laisser votre contact ici

En savoir plus sur le projet d'Energie Citoyenne de Lorient => https://www.bretagne-energies-citoyennes.org/

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly